Le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS)

Dans un contexte de raréfaction des investissements directs vers nos pays, de faiblesse du secteur privé industriel local et de nécessité de réaliser des investissements structurant et de gérer efficacement les participations et autres actifs de l’Etat, le Président de la République a décidé de mettre en place un Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (Fonsis), à l’instar de certains pays émergents tels que Singapore, la Malaisie, la Corée du Sud, ayant connu un essor économique sans précèdent.

Avec peu de revenus miniers et n’ayant pas de revenus pétroliers, le gouvernement a décidé de transférer des actifs de l’Etat vers le Fonsis et lui allouer du cash pour qu’avec ces actifs et ce cash, il puisse lever des fonds supplémentaires par effet de levier et investir dans l’économie réelle et créer des sociétés sénégalaises phares dans certains secteurs pour pouvoir attirer les talents locaux et la diaspora. Ceci, tout en créant de la richesse pour l’Etat-actionnaire et les générations futures.

Le Fonsis investit essentiellement sous forme de fonds propres aux cotés des privés nationaux et étrangers (surtout les autres fonds souverains et des partenaires stratégiques experts dans leurs secteurs d’activités).

En promulguant la loi 2012-34 du 27 décembre 2012 autorisant la création du Fonsis avec un capital de 500 milliards de F CFA (qui sera libéré sur plusieurs années), le Président de la République concrétise ainsi un engagement du programme Yoonu Yokkute.

Top